Les tapisseries de la vie de la Vierge à la collégiale Notre-Dame de Beaune(accompagnants)

Visites guidées | 21/05/2014

Pendant l’assemblée générale de l’AMEREVE du 18 mai 2014 , à Beaune , les accompagnants se sont rendus à pieds à la collégiale Notre-Dame pour visiter les tapisseries de la vie de la Vierge .Dans la rue Maufoux , ils ont pu au préalable pénétrer dans deux cours d’anciens hôtels particuliers du XV ème et XVI ème siècles aux décors raffinés.

Après avoir rejoint la collégiale , ils ont  pu découvrir cette remarquable série de tapisseries exposée dans le chœur derrière l’autel .

La première impression est que cet ensemble a gardé toute la saveur et le charme du temps de sa réalisation ,fin XVème siècle : fraicheur et vivacité des teintes , qualité des restaurations et de sa conservation .

Cette tenture en laine et soie comprend cinq pièces d’environ 1,90 m sur 6 m .

Elles sont mentionnées dans un marché passé en 1474 entre le chapitre de la collégiale et le peintre d’origine nordique , Pierre Spicre ,qui est chargé d’en réaliser les patrons sur toile .Elle a été terminée en 1500.

Il faut se laisser captiver par les vingt scènes représentées en essayant de les identifier et se replacer dans l’époque du Moyen Age pour les décors , les vêtements  richement ornés.

En dessous de ces scènes court une frise délicate de fleurettes et d’oiseaux qui apparente cette œuvre aux tapisseries  dites « mille fleurs «  qui contribue à la qualité décorative remarquable de l’ensemble.

On attribue la tapisserie à un atelier de Tournai , à l’époque de la domination bourguignonne sur cette région parmi les plus réputées dans cet art ..

Avant de rejoindre les participants à l’assemblée générale pour le déjeuner, le groupe s’est arrêté à l’hôtel de Saulx ,bel hôtel particulier des XVème et XVIème siècles ,pour découvrir dans la cour intérieure une galerie à pans de bois décorée de peintures en grisailles représentant des personnages orientaux et des motifs de style Renaissance ,exemple unique  dans la région .Il faut souhaiter qu’une intervention rapide permettra de sauver ces peintures qui s’effacent depuis qu’elles ont été mises à nu .Une raison parmi d’autres pour revenir se promener à Beaune !

Les tapisseries de la vie de la Vierge à la collégiale Notre-Dame de Beaune(accompagnants)